Que faut-il voir en Bretagne ? Monuments, cuisine, curiosités

Les plus anciens monuments de Bretagne ont jusqu’à 6 500 ans. La cuisine regorge de fruits de mer frais, de crêpes et de… beurre.

Découvrez les attractions touristiques de la Bretagne !

La Bretagne est extrêmement peu …française. Elle ne ressemble pas du tout aux autres régions du pays. La raison en est l’histoire colorée de la Bretagne. Il y a les Bretons, les fascinantes croyances celtiques, les mystérieux édifices mégalithiques (oui, les mots « menhir » et « dolmen » viennent de la langue bretonne), les druides, le roi Arthur et les Romains.

Bretagne : capitale, langue, histoire

La capitale historique de la Bretagne est Nantes, qui se trouve maintenant dans la région des Pays de la Loire. Nantes a été fondée par les Celtes vers 70 avant Jésus-Christ. Aujourd’hui, la capitale de la Bretagne est Rennes .

Il existe une langue bretonne, qui est plus proche du gallois que du français. Elle est considérée comme l’une des langues celtiques. Au XXe siècle, la langue n’était pas – c’est le moins qu’on puisse dire, un sujet de fierté, mais elle a réussi à survivre.

La Bretagne mégalithique : qu’est-ce qui vaut la peine d’être vu ?

D’un point de vue chronologique, les plus anciens monuments de Bretagne sont des édifices mégalithiques. Parmi les plus célèbres figurent les menhirs, dolmens et cromlechs de Carnac, une commune de la côte atlantique. C’est sans doute l’une des plus grandes attractions touristiques de Bretagne – les mégalithes datent de 4500 avant J.-C. et il y en a, bagatelle, 10 000. Le Musée de Préhistoire de Carnac, ou musée de la préhistoire, se trouve également dans la région. Carnac est également une station thermale.

Le Cairn de Barnenez est l’un des plus anciens bâtiments d’Europe, datant de 4800 ans avant Jésus-Christ. Il est situé près du village de Plouezoc’h.

Le plus grand menhir (ou mégalithe dressé) est le Menhir de Champ-Dolent, près de la ville de Dol-de-Bretagne. Il mesure 9 m de haut et pèse probablement environ 100 tonnes.

Gavrinis est une île discrète (750 m sur 400 m), granitique et inhabitée, située au large des côtes bretonnes. C’est sur cette île que se trouve une tombe mégalithique datant de 3500 avant Jésus-Christ. À l’époque, l’île avait encore une connexion avec le continent. À leur tour, les blocs rocheux du tumulus sont magnifiquement décorés.

Bretagne : les monuments ultérieurs

Les traces de la présence romaine ne sont pas nombreuses. Les monuments bretons de l’époque romaine se trouvent à Nantes et à Rennes – ce sont les vestiges des murs de la ville. A Corseul, à son tour, on peut trouver les ruines du temple romain de Mars.

L’abbaye de Saint-Michel, située sur la colline du Mont Saint-Michel, a été construite en 966. Elle combine les styles gothique et roman, et des bâtiments individuels ont été ajoutés au cours des siècles suivants.

Bretagne : les lieux intéressants

La Bretagne est aussi une terre de fabuleux châteaux, dont les plus beaux se trouvent à.. : Fougères, Kerjean, Vitré, Châteaubriant, Clisson, Kerguéhennec, Comper. Nombre d’entre eux proposent non seulement des visites, mais aussi diverses expositions, des attractions pour les enfants ou des conférences.

Les styles architecturaux Art nouveau et Art déco se retrouvent dans de nombreuses villes de bord de mer.

Le Musée de la Bretagne se trouve à Brennes et – comme son nom l’indique – présente l’histoire de la région. Il s’adresse aux personnes fascinées par la Bretagne, et elles sont nombreuses… Mais les autres s’intéresseront sûrement à un autre musée de cette ville : le Musée des Beaux-Arts. La collection comprend des antiquités de l’Égypte ancienne, mais elle est surtout connue pour sa collection de peintures et de dessins du XIVe au XXe siècle. Les dessins de Léonard de Vinci, Botticelli, Donatello, Michel-Ange, Albrecht Dürer et Rubens sont particulièrement précieux.

Bretagne : les attractions touristiques

Si vous vous trouvez sur la côte nord de la Bretagne, ne manquez pas de visiter l’Île Vierge avec le phare de 77 mètres, le plus haut d’Europe. Vous pouvez le visiter entre avril et septembre, mais vous devez réserver un billet à l’avance.

Les marchés qui vendent des produits locaux frais méritent également une visite. On en trouve dans presque toutes les villes côtières.

Bretagne, plages, climat

Le climat de la Bretagne est doux, océanique, avec peu d’amplitude (les étés ne sont pas trop chauds, et les hivers sont chauds). Le temps est souvent changeant. Des précipitations inattendues et des vents violents ne peuvent être exclus, même en plein été. En moyenne, il y a 200 jours de pluie par an. Et la température en été oscille autour de 20 degrés C. Grâce à cela, vous ne rencontrerez pas les foules de touristes.

En Bretagne, il existe plusieurs types de plages – de la pierre au sable et aux falaises. Les plus belles plages de Bretagne se trouvent entre autres à : Dinard, La Baule (célèbre parmi les Français et un endroit très populaire pour la relaxation et la plage), Bénodet (en plus de plusieurs plages, il y a un centre de thalassothérapie, un port de plaisance, des hôtels, un casino, une brasserie ; c’est aussi un endroit populaire parmi les Français, beaucoup y ont leurs maisons de vacances).

Bretagne, la cuisine

La Bretagne est célèbre pour ses fruits de mer. Il ne peut en être autrement, puisqu’elle est bordée de trois côtés par l’océan Atlantique. Très souvent, il y a aussi des crêpes – sèches ou sucrées, selon les goûts. La région produit du cidre et boit souvent du vin.

Les Bretons utilisent beaucoup de beurre, et du beurre salé en plus. Leurs biscuits au beurre sont légendaires. Vous devriez les essayer !

Bretagne, les faits intéressants

Dans la partie nord de la Bretagne, les noms de lieux sur les panneaux sont écrits en deux langues : le breton et le français.

Le moyen le plus pratique pour visiter la Bretagne est la voiture, car – attention ! – toutes les autoroutes sont gratuites, contrairement au reste de la France. Si vous voulez économiser encore plus d’argent, la Bretagne dispose de nombreux campings dans différentes gammes de prix.

A ce jour, on ne sait pas qui a construit les mégalithes de Bretagne.